Replay du lundi 24 mai 2021

Plagistes : "Pour certains ce n'est pas rentable d'ouvrir" le président du syndicats des plagistes de Nice

- Mis à jour le

Les plages privées font le plein en ce premier week-end déconfiné. Mais l'apparent succès ne doit pas faire oublier le besoin d'aides avertissent les professionnels.

L'une des nombreuses plages privée le long de la Promenade des Anglais à Nice (Alpes-Maritimes)
L'une des nombreuses plages privée le long de la Promenade des Anglais à Nice (Alpes-Maritimes) © Radio France - Romain Berchet

Sur la plage retrouvée, embouteillages et crustacés. Premier week-end de pentecôte avec les restaurants et les grands gagnants sont ceux qui ont les pieds dans le sable. Les restos de plages font le plein eux qui misent tout sur leur terrasse avec vue.  Beaucoup sont pleins pour les prochains jours. Pour autant le président de leur syndicat à Nice appelle à relativiser. 

"Il y a toujours le couvre feu, les jauges, pour certains ce n'est pas rentable d'ouvrir" 

René Colomban demande donc le maintien des aides pour les restaurateurs plagistes. Qui rappelle aussi que les plagistes ont du renoncer à pratiquement deux mois de début de saison. Notamment le pont de l'ascension. 

Mots clés: