Replay du mercredi 23 juin 2021

Régionales : le directeur des études d'IPSOS explique pourquoi le front républicain est fragile

- Mis à jour le

Après le retrait de Jean-Laurent Félizia, Renaud Muselier est le favori des sondages pour le second tour. Mais le directeur délégué aux études d'IPSOS évoque un front républicain très fragile.

Le président de la région PACA descend de la cabine de conduite d'un TER à Avignon
Le président de la région PACA descend de la cabine de conduite d'un TER à Avignon © Radio France - Philippe Paupert

Ne pas vendre la peau de l'ours avant d'avoir gagné l'éléction. Après le ralliement de Jean-Laurent Félizia et de la gauche à Renaud Muselier, rien n'est joué. C'est l'analyse des instituts de sondage. En effet le Front Républicain n'est plus celui de 2015. 

"Les hésitations de Jean-Laurent Félizia à se rallier à Renaud Muselier, les élus LR qui étaient tentés par un vote pour le RN, Eric Ciotti par exemple fragilisent le Front Républicain au fur et à mesure que le temps passe"

Mathieu Gallard inique aussi que c'est l'abstention qui déterminera le scrutin et que tout peut encore basculer. Une abstention plus forte qu'estimée au premier tour. Et qui a handicapé surtout le Rassemblement National. 

Mots clés: