L'invité de France Bleu Azur matin

Du lundi au vendredi, à 7h50

Le trafic routier est l'un des 3 principaux émetteurs de particules fines.
Le trafic routier est l'un des 3 principaux émetteurs de particules fines. © Maxppp - Vincent Isore

Les particules fines polluent les Alpes-Maritimes toute l'année.

Diffusion du vendredi 22 novembre 2019 Durée : 5min

La Côte d'Azur est, toute l'année, polluée par les particules fines. Elles sont émises par les véhicules, les chauffages et les industries. Du coup pas facile de lutter contre nous explique Yann Channac, ingénieur chez Atmosud et auteur d'une étude sur le sujet.

Les PM 10, ces particules fines qui rentrent dans nos appareils respiratoires et qui sont dangereuses pour notre santé, sont nombreuses dans les Alpes-Maritimes. Les seuils préconisés par l'OMS, l'Organisation Mondiale de la Santé,  sont même largement dépassés. La faute à l'industrie, aux chauffages et aux véhicules. Le problème c'est que chez nous, les 3 secteurs en émettent à part égal ce qui ne facilite pas la lutte contre ce fléau. Yann Channac, ingénieur chez Atmosud, responsable d'une étude sur ce sujet, est l'invité de France Bleu Azur.