Replay du mercredi 30 septembre 2020

Marineland : "On licenciera tout le monde" menace Pascal Picot directeur du parc

- Mis à jour le

Le directeur de Marineland annonce sur France Bleu Azur, au lendemain de l'interdiction de reproduction des orques et dauphins, qu'il devra licencier tout le monde si la mesure est confirmée.

Le parc Marineland d'Antibes a rouvert ce vendredi
Le parc Marineland d'Antibes a rouvert ce vendredi © Radio France - Sonia Ghobri

Après des années de polémiques, la ministre de la transition écologique a annoncé ce mercredi l'interdiction de la reproduction des orques et dauphins dans les trois delphinariums français ainsi que dans les cirques. L'interdiction également d'introduire de nouvelles espèces. Barbara Pompili veut en finir avec la captivité des animaux sauvages. Elle a indiqué qu'une période de deux ans serait nécessaire pour préparer le devenir des orques, sept à dix ans pour les dauphins. Principalement visé par cette annonce : Marineland à Antibes, le premier parc marin d'Europe. Son directeur Pascal Picot déplore une décision "injuste"

"On est un parc zoologiste acteur majeur de la préservation" Pascal Picot 

Le gouvernement promet 8 millions d'euros pour aider les structures à se reconvertir. Mais c'est dérisoire pour le directeur de Marineland. 

"Si les délais sont très courts, qu'on doit se séparer des animaux dans un délai très court , on licenciera tout le monde" Pascal Picot - directeur de Marineland

Marineland compte 160 emplois en CDI. 500 saisonniers et une centaine de sous-traitants. Tous menacés donc désormais.