Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Berry

Du lundi au vendredi à 7h46

Christian Gourin, délégué de l'ADMD dans l'Indre
Christian Gourin, délégué de l'ADMD dans l'Indre © Radio France - Sarah Tuchscherer

Christian Gourin, délégué dans l'Indre de l'Association pour le Droit à Mourir dans la Dignité

Diffusion du vendredi 2 novembre 2018 Durée : 5min

En cette journée mondiale pour le droit à mourir dans la dignité, Christian Gourin, délégué de l'ADMD dans l'Indre, rappelle que le combat des défenseurs de l'euthanasie est toujours d'actualité : "On meurt mal en France". Il y a, selon lui, chaque année 4.000 à 5.000 "euthanasies clandestines", c'est-à-dire des cas où "face aux souffrances d'un patient, le corps médical décide de l'abréger". 

L'ADMD considère que la loi Leonetti, actuellement en vigueur, est ambigüe. Christian Gourin cite l'exemple des directives anticipées, que chacun peut rédiger pour orienter les médecins : "elles sont opposables mais non contraignantes, ça veut dire que c'est le médecin qui décide à la fin". 

Christian Gourin dit connaître quelques cas en Berry de patients ayant décidé de mettre fin à leurs jours en Suisse ou en Belgique : "avec une population âgée souvent atteinte de pathologies graves comme la maladie de Charcot ou la sclérose en plaques progressive pour laquelle il n'y a aucun traitement, ces gens-là, sachant leur fin inéluctable, n'ont pas d'autre choix que de se tourner vers un pays qui peut les accueillir".