Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Berry

Du lundi au vendredi à 7h43

Daniel Dupuis, représentant départemental de l'APF, association des paralysés de France
Daniel Dupuis, représentant départemental de l'APF, association des paralysés de France © Radio France - Jonathan Landais

Daniel Dupuis, représentant départemental de l'APF, association des paralysés de France

Diffusion du mardi 5 juin 2018 Durée : 5min

Daniel Dupuis, le représentant dans l'Indre de l'Association des Paralysés de France est en colère. Les députés ont voté vendredi le passage de 100% à 10% des logements neufs accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Daniel Dupuis est en colère, après cet article du projet de Loi Logement qui fait polémique. Les députés ont voté vendredi le passage de 100% à 10% des logements neufs accessibles aux personnes à mobilité réduite.  Ce qui veut dire à terme moins de logements neufs disponibles pour eux.  les associations comme APF parlent "d'une grave régression sociale", selon elles cela revient à introduire des "quotas de logements".

Pour obtenir déjà ce n'est pas facile, alors quand le logement n'est pas adapté...

Selon Daniel Dupuis, représentant de l'association des paralysés de France dans l'Indre, cela représenterait 2000 logements neufs par an mis à disposition des personnes en situation de handicap. Le gouvernement assure que les logements seront évolutifs, donc possiblement mis aux normes si besoin. "Ce n'est pas très explicite, on est inquiets. Il faudrait que tous les logements soient accessibles, en quoi cela gênerait les personnes valides que leurs portes soient un peu plus larges par exemple ?"