Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Berry

Du lundi au vendredi à 7h46

Edith Vachaud compte bien passer la main à la fin de son mandat
Edith Vachaud compte bien passer la main à la fin de son mandat © Radio France

Edith Vachaud, maire de Ruffec dans l'Indre

Diffusion du jeudi 7 juin 2018 Durée : 6min

C'est un coup de gueule que passe Edith Vachaud, la maire de Ruffec, près du Blanc, échaudée par la fermeture provisoire de la maternité blancoise, mais pas seulement.

C'est un coup de gueule que veut passer Edith Vachaud, maire de Ruffec, près du Blanc. Aujourd'hui l'ancienne professeure de lettre est en colère.  La goutte d'eau, c'est l'annonce cette semaine de la fermeture temporaire de la maternité du Blanc, faute de médecins.  Une fermeture d'un service public, à laquelle s'ajoute le manque de médecins, la baisse des subventions, la baisse des compétences avec le transfert de certaines prérogatives du maire à la communauté de communes.

Tout cela est décidé à distance par des gens lisses qui n'ont même pas de mandat

Pour elle, la fermeture provisoire de la maternité est un désastre. Lorsqu'on lui répond que c'est par manque de personnel et que les gardes ne pourront pas êtres assurées en juillet et en août, elle rétorque : "quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage". Une chose est sûre, son second mandat se termine en 2020 et elle ne se représentera pas.