L'invité de France Bleu Berry

Du lundi au vendredi à 7h45

François Pillet, sénateur du Cher depuis 2007, futur membre du conseil constitutionnel
François Pillet, sénateur du Cher depuis 2007, futur membre du conseil constitutionnel © Maxppp - Pierrick Delobelle

François Pillet, sénateur du Cher, intègre le Conseil Constitutionnel.

Diffusion du vendredi 22 février 2019 Durée : 5min

Nommé par ses pairs du Sénat membre du conseil constitutionnel, François Pillet est l'invité de France Bleu Berry.

Après avoir été sénateur du Cher pendant plus de dix ans, François Pillet s'apprête à intégrer le Conseil constitutionnel, sa nomination a été validée par ses pairs ce jeudi. Au micro de France Bleu, il raconte son émotion : "c'est la fin de ma vie d'élu, la fin de mon mandat de sénateur qui me rendait particulièrement heureux. C'est le début d'une tâche très importante : devenir l'un des neuf gardiens de la constitution qui est elle-même le rempart de la République, c'est une responsabilité". 

Une fois entré chez les Sages, François Pillet sera tenu à un strict devoir de réserve. Même s'il promet de s'y astreindre, l'ancien bâtonnier de Bourges reconnaît que ça ne sera pas facile : "J'ai toujours été libre, indépendant, je n'ai jamais été membre d'aucun parti, même si on connaît parfaitement mon attachement aux valeurs du gaullisme. J'aimais beaucoup expliquer les choses. Je vais devenir muet, ça va être dur". 

En attendant sa prestation de serment, le 12 mars prochain, François Pillet reste sénateur, et il s'oppose avec vigueur à une possible réduction du nombre de parlementaires (Emmanuel Macron l'avait fixé comme objectif, et cela revient souvent dans les revendications des gilets jaunes) : "Je trouve assez singulier qu'on prétende améliorer la démocratie en diminuant le nombre d'élus. C'est pour moi un débat qui traduit la pollution populiste dans l'esprit des gens".