Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Berry

Du lundi au vendredi à 7h46

François Pinault
François Pinault © Radio France - Kévin Blondelle

François Pinault, représentant de l'association des voyageurs du Centre et du Limousin s'exprime sur la grève à la SNCF

Diffusion du mardi 3 avril 2018 Durée : 6min

François Pinault, représentant de l'AVCL, l'association des voyageurs du Centre et du Limousin était notre invité ce matin au sujet de la grève à la SNCF,

Premier jour de grève d'un mouvement qui s'annonce très long à la SNCF. Les cheminots sont appelés à manifester deux jours sur cinq jusqu'à fin juin pour protester contre la réforme à venir du rail. Une grève "perlée" qui représente aussi 36 jours de galère pour les usagers. Ce mardi matin François Pinault, représentant de l'AVCL, l'association des voyageurs du Centre et du Limousin était notre invité. Lui travaille à Paris, ila pu adapter ses heures de travail, d'autres font du télétravail ou ont carrément posé des jours. Mais il a d'abord tenu à relativiser.

Des grèves il n'y en a pas tant que ça heureusement. Il y a pire : la panne de matériel, des arrêts, ça c'est le quotidien

Quant à soutenir ou non le mouvement des cheminots, il se dit partagé. "Ils ont une pénibilité, mais par contre nous prendre en otage comme ça fait qu'on a un peu de mal à les suivre." Il se dit quand-même soucieux de la privatisation de la SNCF que les syndicats agitent comme un chiffon rouge malgré le démenti du gouvernement. Lui, ce qu'il souhaite avant tout, c'est que la grève ne dure pas. "C'est l'opinion qui va déterminer qui va gagner. Les cheminots montrent les muscles, la gouvernement va le faire aussi. Au bout d'un mois la lassitude va s'installer. On verra. Qui va gagner ou perdre, peu importe, on espère juste que ce ne sera pas nous les perdants."