Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Berry

Du lundi au vendredi à 7h46

Jérémy Bouillaud s'attaque au gaspillage alimentaire
Jérémy Bouillaud s'attaque au gaspillage alimentaire © Radio France - Gaëlle Fontenit

Jérémy Bouillaud, du CPIE Brenne-Berry, qui met en en place un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire

Diffusion du vendredi 6 avril 2018 Durée : 5min

Le CPIE Brenne-Berry a décidé de s'attaquer au gaspillage alimentaire en choisissant de travailler auprès de la restauration collective : les EHPAD ou encore les écoles notamment. Son responsable Jérémy Bouillaud nous en a parlé ce matin.

Près de 30% des portions servies dans les cantines, que ce soit dans les écoles ou non, finissent à la poubelle. C'est ce constat qui a poussé le CPIE Brenne-Berry à se pencher sur la question du gaspillage alimentaire dans la restauration collective.  Hier, le centre permanent d'initiatives pour l'environnement  présentait un vaste plan qui s'appelle "Un territoire anti-gaspi c'est possible". Le sous titre c'est "avoir les yeux aussi gros que le ventre", et cela s'adresse à la restauration collective des pays vierzonnais, castelroussin et chinonais : les hôpitaux, les EHPAD, les cantines, les prisons, ou encore les restaurants d'entreprise.

Mieux adapter les portions servies, c'est une des actions intéressantes et très faciles à mettre en place par exemple

Il y a deux solution préconisées par le CPIE pour mieux adapter les portions : soit proposer plusieurs tailles d'assiettes, soit servir des portions plus petites et resservir éventuellement ensuite. Il y a aussi des efforts à faire dans la préparation remarque Jérémy Bouillaud : "on peut très bien envisager un fonctionnement pour estimer au mieux le nombre de convives, ou bien cuisiner en flux tendu sur certains plats." Il note d'ailleurs qu'en mettant en place ces quelques actions, un lycée du Loiret a réalisé l'an dernier 10.000 euros d'économie.  Lutter contre la gaspillage alimentaire ce n'est donc pas seulement bénéfique pour l'environnement : cela peut être source d'économies, ce qui peut être une motivation supplémentaire pour les établissements concernés.