Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Berry

Du lundi au vendredi à 7h46

Chaque jour l'invité de la rédaction sur France Bleu Berry
Chaque jour l'invité de la rédaction sur France Bleu Berry © Radio France

François Daugeron, le président de la communauté de communes Pays de La Châtre Sainte-Sévère

Diffusion du lundi 5 novembre 2018 Durée : 6min

François Daugeron, le président de la communauté de communes Pays de La Châtre Sainte-Sévère qui gère l'abattoir de Lacs revient sur la vidéo polémique diffusée par l'association L214 pour dénoncer les méthodes d'abattage.

L'activité est temporairement suspendue à l'abattoir de Lacs depuis samedi, sur décision du préfet de l'Indre. Cela fait suite à la diffusion d'une vidéo choc par l'association L214 dans laquelle on voit notamment une vache se faire découper alors qu'elle est encore en vie. François Daugeron, le président de la communauté de communes Pays de La Châtre Sainte-Sévère qui gère l'abattoir assure avoir été choqué par ces images. "Ces images sont fortes, je ne les cautionne pas, mais bien évidemment je ne peux pas cautionner ces méthodes de L214, avec des images prises suite à une intrusion." Il a donc porté plainte.

Des formations sont prévues, sont faites, mais peut-être qu'elles ne sont pas suffisantes

François Daugeron reconnait qu'il faut peut-être plus de formation pour son personnel mais tient à le défendre. "J'espère qu'il s'agit de cas isolés, ce que j'ai pu voir c'est qu'il n'y a pas eu de maltraitance volontaire, c'est plus dans le fonctionnement qu'il faut trouver des méthodes." Pour lui il faut réfléchir sur plusieurs pistes, notamment la vidéo surveillance au sein des abattoirs.