Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Berry

Du lundi au vendredi à 7h46

Le ZooParc cherche à recruter une cinquantaine de personnes
Le ZooParc cherche à recruter une cinquantaine de personnes © Maxppp - Léon Tanguy

Le directeur du ZooParc de Beauval Rodolphe Delord

Diffusion du jeudi 26 avril 2018 Durée : 5min

Le ZooParc de Beauval profite de la "panda mania" depuis quelques mois, encore plus depuis que le bébé est visible du public mi-janvier. Une augmentation de la fréquentation telle que la direction recrute, et peine à trouver des candidats.

Depuis que le fameux bébé panda est visible du public au Zoo, la fréquentation a augmenté 20%. C'est d'autant plus considérable qu'elle était déjà en croissance d'années en années.  Le nom du bébé panda, "Yuan Meng", ça veut dire "la réalisation d'un rêve", le hasard fait parfois bien les choses.  Beauval s'attend à accueillir entre un million et demi et deux millions de visiteurs encore cette année.  L'an dernier c'était un peu moins d'un million et demi.  "Deux millions de visiteurs ce serait étonnant quand-même. En tout cas aujourd'hui le parc a été agrandi, nous sommes préparés, nous avons plus de parkings, de restaurants, de toilettes, nous pouvons accueillir du monde."

Cette année nous allons monter jusqu'à 780 salariés, 400 équivalents temps plein, 500 saisonniers

"Aujourd'hui nous avons beaucoup de mal à trouver du personnel, il nous manque une cinquantaine de salariés pour la saison, dès maintenant et jusqu'à la fin du mois de novembre" regrette Rodolphe Delord. Notamment des commis de cuisine. Le ZooParc de Beauval a récemment ouvert un quatrième hôtel. Quant au bébé panda, le directeur rappelle qu'il doit partir d'ici deux ou trois ans puisqu'il appartient à la Chine, mais que sa maman pourrait bien faire de nouveaux petits d'ici là... Et qu'il n'y a pas que les pandas à voir, avec notamment quatre bébés rhinocéros en ce moment, pour ne citer qu'eux.