Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Berry

Du lundi au vendredi à 7h46

Mathias Moncorgé marche dans les pas de son père à Bouges-le-Château
Mathias Moncorgé marche dans les pas de son père à Bouges-le-Château © Radio France - Sarah Tuchscherer

Mathias Moncorgé, le fils de Jean Gabin à l'occasion d'une expo consacrée à son père au château de Bouges

Diffusion du lundi 25 juin 2018 Durée : 5min

Mathias Moncorgé, fils d'un certain Jean Gabin, est venu à Bouges-le-Château à l'occasion du vernissage d'une exposition sur son père, passé par la commune en 1945, à l'époque où il était engagé dans l'armée.

Jean Mocorgé, plus connu sous le nom de Jean Gabin, est passé plusieurs semaines à Bouges-le-Château. C'était en 1945, l'acteur est à l'époque engagée dans la deuxième division blindée du Général Leclerc. Tout cela se déroule après son exil américain en 1941 puis sa décision de s'engager dans les forces françaises libres. Ce passage berrichon, et plus largement son engagement dans la résistance, est au coeur de l'exposition que son fils Mathias Moncorgé est venu voir lors du vernissage.  "Il est venu après avoir été nommé chef de char. Il est donc arrivé de Paris en février pour aller libérer le poche de Royan puis partir en Allemagne."

Papa était très franchouillard, il voulait libérer son pays.

L'occasion aussi pour lui de se plonger dans un épisode de la vie de son père qu'il connait finalement assez peu.

"Il en parlait très peu. Papa était très franchouillard, il voulait libérer son pays. Il l'a fait, et après pour lui c'était réglé, il n'en parlait plus. Il a passé deux ans aux Etats-Unis avant cela, il aurait pu revenir après la libération mais ce n'était pas dans sa mentalité. Bon, il faut dire aussi qu'il n'aimait pas les Etats-Unis. Quand il s'est engagé, ils ont voulu le mettre derrière parce que c'était Jean Gabin, il a refusé." Il est donc devenu chef de char, lui qui était claustrophobe, avant de reprendre une immense carrière qu'on connait beaucoup mieux.