Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Berry

Du lundi au vendredi à 7h43

Vanick Berbérian se félicite de l'organisation de ce grand débat national
Vanick Berbérian se félicite de l'organisation de ce grand débat national © Radio France - Régis Hervé

Vanik Berbérian, maire de Gargilesse et président de l 'AMRF donne sa position sur le Grand débat national

Diffusion du jeudi 10 janvier 2019 Durée : 5min

Le grand débat national proposé par le gouvernement démarre mardi. Vanick berbérian, maire de Gargilesse-Dampierre et président de l'association des maires ruraux de France nous dit ce qu'il en attend.

Emmanuel Macron lancera officiellement mardi 15 janvier le grand débat national, et adressera à cette occasion une lettre aux français pour en préciser les modalités. Un grand débat salué par Vanick Berbérian, président de l'association des maires ruraux de France. "C'est indispensable dans ce contexte". On sait encore peu de choses sur les modalités de ce débat mais il y a "urgence selon lui à ce que le haut de la pyramide écoute le bas, d'où l'importance de ce grand débat"

Le gouvernement n'a pas le choix, il va devoir tenir compte de ce que les gens vont dire

"C'est vrai que c'est un peu confus, c'est certain avec notamment la démission de Chantal Jouanno. On sait quand même que des kits seront à disposition pour organiser des débats, et puis la commission nationale du débat public a une méthodologie, donc on ne part pas de rien. C'est peu connu mais cela existe." Il rappelle par ailleurs que les cahiers de doléance, dont son association est à l'origine, seront remis au gouvernement lundi 14 janvier à la veille de ce grand débat, deux remontées différentes et complémentaires selon lui.