Replay du lundi 26 octobre 2020

Pascal Lerousseau, président de la chambre d'agriculture de la Creuse

- Mis à jour le

La FDSEA, les JA et la chambre d'agriculture ont signé une charte pour encadrer l'utilisation des pesticides.

Pascal Lerousseau, président de la chambre d'agriculture de la Creuse, dans le studio de France Bleu Creuse
Pascal Lerousseau, président de la chambre d'agriculture de la Creuse, dans le studio de France Bleu Creuse © Radio France - Sophie Peretti

La FDSEA, les Jeunes Agriculteurs et la chambre d'agriculture de la Creuse ont signé une "charte de bon voisinage et du bien vivre-ensemble en Creuse" pour encadrer l'épandage des produits phytosanitaires. "Riverains et agriculteurs peuvent s'entendre, assure Pascal Larousseau, le président de chambre d'agriculture 23. Le département de la Creuse a 56% de surfaces agricoles utiles. Sur ces 56%, plus de 80% sont en prairies, qui ne reçoivent jamais de pesticides."

Aujourd’hui, la règle c’est : pas de pulvérisation à moins de 5 mètres des habitations, 10 mètres pour la pulvérisation des arbres et 20 mètres pour les produits les plus dangeureux. Ces distances pourraient être réduites avec l'utilisation de buses de pulvérisation, plus efficaces et qui envoient moins de résidus, estiment Pascal Lerousseau : "elles permettent de cibler davantage, de faire moins de brouillard, moins de projection. C'est plus précis et moins volatile."

Mots clés: