Replay du jeudi 28 février 2019

Au cœur du service civique en Drôme Ardèche

- Mis à jour le

Engagement volontaire au service de l’intérêt général ouvert aux 16-25 ans, le service civique permet d'ouvrir des horizons et de découvrir des métiers dans différents domaines.

De gauche à droite Omid Sultani, Maeva Thouvenot et Alain Courtier.
De gauche à droite Omid Sultani, Maeva Thouvenot et Alain Courtier. © Radio France - A.W.

Pour Maeva Thouvenot, jeune Valentinoise de 24 ans, le service civique est un moyen de clore une période d'hésitation. Elle découvre depuis janvier les missions de l'Agence régionale de santé (ARS) à Privas. Elle apprécie l'implication qui lui est demandée, loin des simples stages d'observations. Après seulement quelques semaines, le service civique l'a motivée à passer l'équivalent du bac et à s'orienter vers des études de psychologie pour travailler dans le domaine de la santé.

Omid Sultani, réfugié politique venu d'Afghanistan il y a 3 ans fait son service civique depuis octobre dans le social et l'accompagnement aux personnes âgées à Valence et Tournon. Cet engagement volontaire lui permet de mieux s'intégrer et de trouver une orientation professionnelle.

Ces profils différents, deux exemples parmi la cinquantaine de jeunes qui font leur service civique dans nos départements, sont suivis par l'association Unis-Cité, dont le responsable de l'antenne Drôme Ardèche, Alain Courtier, était également l'invité de France Bleu Drôme Ardèche midi. 

Les candidatures pour la prochaine session, qui aura lieu en octobre, sont d'ores et déjà ouvertes.

Mots clés: