Replay du jeudi 1 janvier 1970

Nicolas Florian, le secrétaire départemental de l'UMP invité de France Bleu Gironde

Mis à jour le

Le patron de la droite girondine se désolidarise de la croisade d'Henri Guaino contre le juge bordelais Jean Michel Gentil. Il promet également que la guerre des chefs est belle est bien terminée à la tête du parti et qu'un nouveau vote des militants aura lieu comme promis en septembre prochain.

Nicolas Florian (UMP)
Nicolas Florian (UMP) © Radio France - Olivier Uguen

Il affirme également que les récentes affaires qui ont secoué la classe politique ne mettent pas à mal la motivation des militants ni celle des futurs candidats aux municipales. De nouvelles têtes vont d'ailleurs selon lui bientôt émerger en Gironde.