Émissions Toutes les émissions

L'invité de 7h45 de France Bleu Lorraine

Du lundi au vendredi à 7h45

3min

Moselle : le long combat judiciaire des anciens mineurs de charbon

Par le mercredi 21 octobre 2015
Podcasts : iTunes RSS
Audience des anciens mineurs devant les Prud'hommes de Forbach
Audience des anciens mineurs devant les Prud'hommes de Forbach © Maxppp - PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN

Depuis un an, le conseil des Prud'hommes de Forbach examine le préjudice d'anxiété d'anciens mineurs du bassin houiller de Moselle Est. 848 dossiers auront été examinés d'ici la fin de cette année, la plupart défendus par la CFDT.

La dernière audience des anciennes gueules noires face à Charbonnage de France, se tiendra le 5 novembre devant le conseil des Prud'hommes de Forbach. Ils ont été exposé à des produits toxiques et cancérigènes et réclament la reconnaissance du préjudice d'anxiété, après plusieurs dizaine d'années dans les mines de charbon. Sur 848 dossiers déposés, 770 sont défendus par la CFDT. François Dosso, délégué du syndicat les accompagne dans ce long combat.

 La dernière audience des anciennes gueules noires face à Charbonnage de France, se tiendra le 5 novembre devant le conseil des Prud'hommes de Forbach. Ils ont été exposé à des produits toxiques et cancérigènes et réclament la reconnaissance du préjudice d'anxiété, après plusieurs dizaine d'années dans les mines de charbon.

Invité de France Bleu Lorraine ce mercredi, le syndicaliste confie que "depuis 2013 et le début de la procédure, 15 mineurs sont décédés. Nombreux sont ceux qui ont déclaré des maladies professionnelles." Selon François Dosso, Charbonnage de France commence à "reconnaitre timidement les expositions."

Plusieurs décisions récentes vont dans le sens d'une réparation pour ce préjudice d'anxiété. A Longwy, des anciens mineurs de Lormines ont obtenu gain de cause en début d'année (une procédure d'appel est en cours, la Cour d'Appel de Nancy examinera le dossier en juin 2016).