Émissions Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Matin 8h10

Du lundi au vendredi à 8h10

5min

Les chasseurs des Vosges : "nous sommes des protecteurs de la nature"

le jeudi 22 octobre 2015
Podcasts : iTunes RSS
6680 permis ont été délivrés dans les Vosges pour la saison 2014-2015
6680 permis ont été délivrés dans les Vosges pour la saison 2014-2015 © Maxppp

François Hollande fait la cour aux chasseurs. Dans une interview au journal le Chasseur français, le chef de l’État fait l'éloge de ceux qu'il qualifie de "protecteurs de l'environnement". Des propos salués par Gérard Mathieu, le président de la Fédération des chasseurs vosgiens

"C'est une bonne nouvelle". Gérard Mathieu est satisfait : le président de la République partage son avis. Dans une interview accordée au Chasseur français, le chef de l’État fait l'apologie de la chasse et de ceux qui la pratiquent : un million d'électeurs potentiels et autant de défenseurs de la nature selon François Hollande. Le patron des chasseurs vosgiens confirme : "Notre intérêt, c'est que l'environnement soit le plus favorable possible".  Et d'énumérer les actions des chasseurs en faveur de la faune ; "la mise en place de jachères fleuries, des plantations de haies et d'arbres" par exemple.

14 accidents mortels de chasse

Selon l'Office national de la chasse et de la faune sauvage, 122 accidents de chasse ont été recensés sur la saison 2014-2015, dont 14 mortels. Un constat qui a poussé l'Association pour la protection des animaux sauvages à lancer une pétition pour interdire la chasse le dimanche , jour de balade ou de randonnées en famille. C'est déjà le cas dans les milieux péri-urbains, "en forêt de Haye par exemple", rappelle Gérard Mathieu qui déplore ces accidents. "Dans 70% des cas, ce sont les chasseurs qui se tuent eux-même par une maladresse dans la manipulation des armes ", explique t-il. Et des efforts sont faits "en permanence pour sensibiliser les acteurs ", précise le président de la Fédération des chasseurs vosgiens.

Des adhérents toujours moins nombreux

Aujourd'hui, on compte 30.000 chasseurs en Lorraine. Un chiffre en baisse constante, "lié à la désertification des campagnes", estime Gérard Mathieu. Lors de ses contacts avec les écoliers, le chasseur constate un éloignement de la jeunesse : "les enfants connaissent Walt Disney mais ils ne connaissent plus les animaux de nos campagnes".