Replay du mercredi 12 novembre 2014

Surriradiés d'Epinal : "Nous sommes plus déterminés que jamais"

Mis à jour le

Le procès en appel de trois anciens praticiens de l’hôpital Jean Monnet s'ouvre ce mercredi à Paris. Une nouvelle épreuve pour les 450 patients victimes de surdoses de rayons, selon Philippe Staebler, le président de l'association des victimes de surriradiation de l’hôpital d'Epinal.

Deux anciens radiothérapeuthes et un radiophysicien, condamnés à 18 ans de prison ferme en première instance, comparaissent à nouveau pour homicides et de blessures involontaires après avoir administré des surdoses de rayons à près de 450 patients entre 2001 et 2006.

Mots clés: