Replay du jeudi 3 octobre 2013

Laure Déroche, maire de Roanne

Mis à jour le

Un mois après la rentrée des classes, le bilan est mitigé pour la réforme des rythmes scolaires. Certains élus s'inquiètent de son financement et l'UMP a décidé d'en faire un de ses chevaux de bataille pour les municipales de mars 2014. Et du côté des parents et enseignants, on ne trouve pas toujours que les enfants qui suivent la semaine de quatre jours et demi sont plus reposés.

© Getty

Dans la Loire, seules douze communes ont mis en place la réforme Peillon depuis la rentrée de septembre. Notamment à Roanne, où le maire l'assure, "ça fonctionne".

Mots clés: