Émissions Toutes les émissions

Du lundi au vendredi à 7h50

René Valorge, l'invité de France Bleu Matin

De nombreux habitants avaient participé à la réunion publique de Saint-Denis-de-Cabanne

A Saint-Denis-de-Cabanne, on s'apprête à accueillir 80 migrants après le démantèlement de la jungle de Calais. Le maire de la commune René Valorge a mis en place un comité citoyen pour apaiser les tensions et permettre la discussion.

René Valorge, l'invité de France Bleu Matin

Ils arriveront après les vacances de la Toussaint. 80 migrants qui vivaient dans la jungle de Calais doivent venir s'installer pour 5 mois dans un centre de vacances de Saint-Denis-de-Cabanne près de Roanne. Ils resteront là le temps de faire un dossier pour une demande d'asile et d'attendre la réponse. Le maire de la commune René Valorge a mis en place un comité citoyen pour apaiser les tensions. 70 personnes, favorables ou non à l'arrivée des migrants qui se sont déjà réunies deux fois. Et le maire René Valorge préfère être constructif : "soit on hurle en permanence et on dit qu'on est contre, soit on se demande ce qu'on peut faire pour que tout se passe bien, en sachant que la décision est prise et qu'elle ne nous appartient pas. On ne trouve des solutions que par le dialogue, l'échange et la construction."

Partager sur :