Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Matin

Du lundi au vendredi à 8h35

© Radio France -

Stéphane Colin, délégué CGT-Cheminots de la Loire, invité de France Bleu matin

Un an après la mise en place des premiers trains TER sans conducteur en Auvergne-Rhône-Alpes, le syndicat Sud-Rail a dénoncé le 22 août dans un communiqué une recrudescence de l'incivilité, voire des violences, dans ces trains. Stéphane Colin, de la CGT-Cheminots, fait le même constat.

Pour la CGT-Cheminots, les voyageurs qui prennent les trains TER sans contrôleur sont en danger. Stéphane Colin, de la CGT-Cheminots, partage le constat de Sud-Rail dans son communiqué du 22 août : selon le délégué syndical, guichetier à Saint-Chamond, les actes d'incivilités, voire des violences, ont augmenté dès la première semaine de la mise en place des trains sans contrôleurs sur certaines lignes TER en Auvergne-Rhône-Alpes, dont l'axe Saint-Étienne/ Lyon.

Réécoutez l'interview de Stéphane Colin

LIRE AUSSI : En Auvergne-Rhône-Alpes, les syndicats de cheminots dénoncent l'insécurité dans les TER sans contrôleurs