Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Matin

Du lundi au vendredi à 8h35

Les animaux partis de Saint-Germain-Lespinasse et débarqués en Turquie, à Edirne
Les animaux partis de Saint-Germain-Lespinasse et débarqués en Turquie, à Edirne - CWFT

François Garrivier, président de la section bovine à la FDSEA de la Loire

Diffusion du mercredi 5 septembre 2018 Durée : 5min

La préfecture de la Loire effectue des vérifications sur un transports de bovins entre la Loire et la Turquie, qui date du 20 août 2018. Deux ONG ont dénoncé de mauvaises conditions de transports. Retour sur cette polémique avec François Garrivier. .

Ce mercredi 5 septembre, France Bleu Saint-Étienne Loire se penche sur une affaire présumée de souffrance animale dans la Loire. La société Europagri basée à Saint-Germain-Lespinasse est ciblée par deux ONG. Elles considèrent qu'un convoi de bovins ne s'est pas fait dans de bonnes conditions le 20 août 2018. Elles pointent du doigt des températures trop élevées dans les convois, les températures n'auraient pas non plus été respectées. 

La préfecture est en train de vérifier toutes ces informations. Le président de la section bovine à la FDSEA de la Loire, François Garrivier veut rappeler que "L'exportation et le commerce avec la Turquie ne datent pas d'hier. D'ailleurs 2013 reste une bonne année d'un point de vue économique pour les éleveurs de viande bovine parce qu'il y a eu du commerce avec la Turquie et cette activité est indispensable pour nous."

Sur cet exemple, la chaîne est donc constituée d'un agriculteur ligérien, un acheteur turc et un transporteur belge. François Garrivier estime que "_chaque professionnel de la filière doit faire son travail correctement et respecter la réglementation qui s'applique à son métier_". François Garrivier ajoute : "Je crois qu'il faut arrêter de jeter l'opprobre sur une filière pour qui l'exportation est vitale, notamment dans la Loire".