Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Matin

Du lundi au vendredi à 8h35

Selon des études françaises, 7% des quelque 3,2 millions de collégiens se disent victimes de harcèlement "sévère", voire "très sévère
Selon des études françaises, 7% des quelque 3,2 millions de collégiens se disent victimes de harcèlement "sévère", voire "très sévère © Maxppp -

Infirmier conseiller technique à l'inspection académique de la Loire, Mabrouk Nekaa

Diffusion du jeudi 13 septembre 2018 Durée : 5min

Le harcèlement est une des inquiétudes des familles au moment de la rentrée scolaire. L'infirmier conseiller technique à l'inspection académique de la Loire, Mabrouk Nekaa, explique les protocoles qui existent.

"Nous sommes souvent alerté par les amis, par les enfants qui sont inquiets", Mabrouk Nekaa est infirmier conseiller technique à l'inspection académique de la Loire, il explique comment se gèrent les situations de harcèlement dans les établissements scolaires. "Tout le temps les élèves viennent voir les enseignants, le CPE et ils nous alertent, et après on met en place un protocole de prévention".

Sur la nouvelle tendance de cyber-harcèlement, le "Momo Challenge", Mabrouk Nekaa assure qu'il faudrait faire de l'éducation sur les écrans aux familles parce que "le vrai souci de nos jeunes c'est qu'ils aiment les sensations, le gore, ils aiment aussi avoir peur." La solution : "En parler avec les enfants et leur dire que ce qui se passe sur les réseaux sociaux ce n'est pas la vraie vie."