Émissions Toutes les émissions

L'invité de France Bleu matin

Du lundi au samedi à 7h52

6min

Pascal Michaud, syndicat Sud santé

Par le mardi 8 novembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
L'invité de France Bleu matin
L'invité de France Bleu matin © Radio France

Son interview en direct à retrouver ici en intégralité

Cela fait plus de 5 mois qu'une partie des Ehpads de Semblançay-La Membrolle sont en grève. Ils réclament des embauches pour venir soulager le personnel en sous-effectif chronique selon les syndicats. Une grève qui va se poursuivre au moins jusqu'au 8 décembre date à laquelle un audit financier sera remis sur l'organisation et les moyens de ces deux maisons de retraite médicalisées.

" Si le mouvement dure depuis des mois, c'est parce que malheureusement, il n'y a aucune écoute, pas de réponse à nos revendications. Y a un vrai ras-le-bol au sein des équipes. "

" Le personnel est en sous-effectifs, les conditions de travail sont de plus en plus difficiles. Résultat, le taux d'absentéisme devient élevé. Et surtout beaucoup de précarité. De plus en plus d'agents sont contractuels pour des missions de quelques mois voire de quelques jours".

On oblige le personnel à être maltraitant, et ça c'est insupportable"

" Malheureusement tout cela a des conséquences sur la qualité des soins. Celle-ci se dégrade, c'est moins de temps passé avec les résidents, c'est moins d'attention sur l'hygiène, des repas bâclés..." Le personnel ne veut pas travailler pour ça".

Et ce ne sont pas les 9 millions d'euros promis par la ministre de la santé Marisol Touraine pour les personnes âgées en région Centre qui vont calmer la grogne. "N'oublions pas que la loi Santé c'est 22 000 postes qui vont être supprimés en France dont 600 en région Centre".