Toutes les émissions

L'invité de France Bleu matin

Du lundi au samedi à 7h52

L'invité de France Bleu matin
L'invité de France Bleu matin © Radio France

Valérie Fouchaux, responsable du pôle Travail d’Intérêt Général au SPIP d'Indre-et-Loire

Diffusion du vendredi 23 février 2018 Durée : 6min

Pour les petits délits, les peines de travail d’intérêt général sont une bonne alternative à l'incarcération. Et pourtant, elles ne représentent aujourd'hui que 7% des peines prononcées.

Du travail plutôt que la prison. Le travail d’intérêt général fait partie des peines alternatives à l'incarcération. Mais il reste encore trop peu utilisé en Indre-et-Loire comme ailleurs. 

Ces peines de TIG sont en général prononcées en cas de délits routiers, de fraude répétée dans les transports en commun, mais aussi dans les cas de dégradations. L'éventail va de 20 à 280 heures de travail d'intérêt général. Le grand intérêt de cette peine, c'est l'insertion du condamné. Remettre ces personnes sur le chemin du travail, leur faire respecter des règles et rencontrer des gens. Seuls 20% des TIG sont un échec".