Toutes les émissions

L'invité de France Bleu matin

Du lundi au samedi à 7h52

L'invité de France Bleu matin
L'invité de France Bleu matin © Radio France

Alain Denat, président en Indre-et-Loire de l'association des intérêts des résidents en maison de retraite

Diffusion du mardi 15 mai 2018 Durée : 6min

Les maisons de retraite manquent de moyens, de personnel bien formé. Résultat, il y a une véritable maltraitance institutionnelle qui s'est installé dans ces établissements. Insupportable pour les familles de pensionnaires.

Une semaine avant une nouvelle grande mobilisation dans la fonction publique, le syndicat Sud Santé appelle à la grève ce mardi dans tous les Hôpitaux et les Ehpads. Dans les maisons de retraite justement, le syndicat dénonce une maltraitance institutionnelle. Une maltraitance envers les pensionnaires dénoncée également par les directeurs d'établissements et par les familles. 

Le problème c'est que les pensionnaires des maisons de retraite sont de plus en plus dépendants. Car ils y rentrent de plus en plus tard. Sauf que ça nécessite une prise en charge plus lourde. Il faut de l'aide pour les repas, pour se laver, pour aller aux toilettes. Donc il faut du personnel en nombre suffisant et surtout formé. Tout cela nécessite des moyens". 

Des moyens financiers, non seulement il en manque, mais en plus, encore faut-il qu'ils soient bien utilisés. 

Or, il n'y a aucun contrôle de l'utilisation de l'argent public qui est alloué aux maisons de retraite. Ce n'est pas normal. Je connais un Ehpad qui a utilisé cet argent pour réhabiliter le parc informatique plutôt que de recruter du personnel supplémentaire".