Émissions Toutes les émissions

L'invité de France Bleu matin

Du lundi au samedi à 7h52

6min

Nouri Almohamad, artiste syrien et restaurateur à Tours

Par le jeudi 15 décembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
Infos
Infos © Radio France

Son interview en direct à retrouver ici en intégralité

Il a quitté la Syrie en 2011 pour venir faire ses études de Master en musicologie en Touraine. Mais il n'est jamais rentré chez lui car entre temps, son pays est tombé dans la guerre civile.

"On est terriblement blessé par ce qui se passe chez nous en Syrie. Evidemment, je pense d'abord à ma famille restée là-bas. Mes parents, mes frères, mes sœurs qui ont perdu leur maison à Homs à cause du conflit. Tout est détruit là-bas. Heureusement aujourd'hui, grâce à Internet, j'arrive à leur parler quasiment tous les jours. C'était beaucoup plus difficile et pénible à vivre au début du conflit en 2011 et 2012."

Le peuple syrien est passé du rêve au cauchemar"

"Jamais je n'aurais pu imaginer ça. La Syrie était une vraie puissance économique, on vivait bien, on n'avait pas à se plaindre. Alors oui, Bachar El-Assad s'accroche au pouvoir et on aimerait tous que tous les 4 ans on puisse avoir des élections libres pour choisir notre président. Mais si Bachar El-Assad est un dictateur, au moins c'est le garant d'une Syrie stable et surtout laïque."

C'est la Syrie qui s'est mise toute seule dans cette situation, c'est à elle seule d'en sortir"

"Oui, je veux revenir dans mon pays. Je ne souhaite que ça. Mais j'ai eu la chance de pouvoir refaire ma vie ici à Tours avec ma compagne. Notre petite fille est née ici. Et j'ai ouvert mon restaurant ( Assiette et art, 60 rue du grand marché ) au printemps dernier. J'ai été très bien accueilli ici. La clé, c'est l'échange."