Replay du jeudi 1 janvier 1970

France Bleu Midi solidaire des agriculteurs

Après les inondations qui ont touché plusieurs de nos régions la semaine dernière, France Bleu se fait le relais des initiatives de solidarité envers les populations sinistrées et notamment les agriculteurs.

Inondations en Salanque dans les Pyrénées orientales
Inondations en Salanque dans les Pyrénées orientales © Radio France

Gérard Klein qui anime depuis janvier une émission sur « Campagnes TV » est l'invité et le grand témoin de cette émission spéciale.A l’antenne également, le vice président de la FNSEA en charge des calamités Joël Limouzin, un vigneron du Vouvray, un agriculteur de Haute Garonne et d'Ille et Vilaine avec les participations de France Bleu Béarn, France Bleu Pays Basque, France Bleu Touraine, France Bleu Bourgogne, France Bleu Armorique et France Bleu Toulouse. Les orages de grêle et déluges qui s'abattent sur les cultures depuis le début de la semaine dernière après un printemps froid et humide viennent alourdir la facture pour l'agriculture avec des dégâts estimés jeudi dernier à 500 millions d'euros par la FNSEA.Dès lundi dernier, les viticulteurs de l'appellation Vouvray, en Touraine, annonçaient que deux tiers des parcelles avaient été ravagées en moins de quinze minutes par les grêlons.Depuis, le Sud-Ouest essuie des orages à répétition. Selon Maurin Bérenger, président du syndicat de défense de l'AOC Cahors, 200 à 250 hectares ont été touchés sur lesquels les vignerons perdent 80 à 100% de leur récolte.Pour une vingtaine de propriétés, selon M. Bérenger, « la récolte 2013 est morte et celle de 2014 très compromise ».Outre le vignoble, les grandes cultures sont également affectées.Plusieurs responsables agricoles ont réclamé en conséquence la mobilisation du Fonds national des calamités agricoles (géré par le ministère de l'Agriculture), ainsi que le soutien de la Mutuelle Sociale Agricole et des services fiscaux grâce à des allègements fiscaux.Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a annoncé la mobilisation du Fonds de gestion des risques agricoles. Il est pour l'instant doté de 100 millions d'euros.

Pour faire un don : secourspopulaire.fr

 

Mots clés: