Replay du lundi 25 janvier 2021

Alain Sarfati, administrateur provisoire de l'université d'Orléans

- Mis à jour le

Alain Sarfati, enseignant et ancien président de l'Université Paris-Sud, a été nommé administrateur provisoire de l'Université d'Orléans début janvier, pour assurer la continuité de l'établissement, toujours sans président. Sa mission notamment : assurer le retour en présentiel de quelques étudiants

Alain Sarfati
Alain Sarfati - UP Sud

Le vendredi 22 janvier dernier, le conseil d'administration de l'Université d'Orléans issu des élections de l'automne a de nouveau échoué à élire un président, aucun des candidats des quatre listes en présence n'a obtenu suffisamment de voix. C'était le 4ème échec depuis les élections

Face à cette situation de blocage, le Rectorat a décidé de nommer un administrateur provisoire, Alain Sarfati. Il a deux missions : aboutir à l'élection d'un président, et organiser le retour en présentiel de quelques étudiants sur le campus. Sur le premier point, il dit avoir appelé tous les candidats à trouver une solution avant le prochain conseil, le vendredi 29 janvier. Et souhaite que tout le monde prenne ses responsabilité, "ça ne peut pas durer" dit-il. 

Car la situation des étudiants, face à l'épidémie de Covid 19, est préoccupante, et le président de la République Emmanuel Macron a promis un retour possible au moins une fois par semaine, pour ceux qui le souhaitent. "Je ne peux pas organiser ça tout seul, et je n'ai pas d'équipe pour y travailler !"

Cette semaine, ce retour en présentiel reste encore à organiser, des réunions ont lieu avec les directeurs des différentes composantes, les facultés des sciences, de droit, de lettres, etc... C'est surtout à partir du 8 février qu'il y aura de nouveau des étudiants sur le campus, principalement des étudiants de première année de licence. Mais cela se prépare alors que se pose la question du reconfinement : "je crois que tout le monde a compris qu'une fermeture totale des universités ne serait pas une bonne solution" dit Alain Sarfati.