Replay du jeudi 4 février 2021

VIDÉO - Aleksandar Nikolic, tête de liste du Rassemblement national aux régionales en Centre-Val de Loire

- Mis à jour le

Il est la tête de liste du Rassemblement national pour les prochaines élections régionales en Centre-Val de Loire. A 34 ans, Aleksandar Nikolic incarne la nouvelle génération que veut pousser Marine Le Pen. Il est conseiller municipal en Eure-et-Loir, c'est son seul mandat politique.

Aleksandar Nikolic, chef du file du Rassemblement National pour les prochaines élections régionales en Centre-Val de Loire
Aleksandar Nikolic, chef du file du Rassemblement National pour les prochaines élections régionales en Centre-Val de Loire - Antoine Denéchère

Les élections régionales devraient avoir lieu en juin 2021. Le Rassemblement national a désigné officiellement, la semaine dernière, sa tête de liste pour la région Centre-Val de Loire. Il s'agit d'Aleksandar Nikolic, 34 ans, il est délégué du RN en Eure-et-Loir. Professionnellement il est permanent du parti d'extrême-droite depuis cinq ans, il était auparavant commerçant. 

Symbole d'une nouvelle génération au RN

Aleksandar Nikolic incarne la nouvelle génération que veut mettre en avant la présidente nationale du parti, Marine Le Pen. Son expérience politique se limite au mandat de conseiller municipal d'opposition à Saint-Rémy-sur-Avre, commune de 4.000 habitants près de Dreux. Il a été élu en juin 2020. 

Objectif : faire mieux que les 30% de 2015

Lors des dernières élections régionale en 2015, le parti d'extrême droite était arrivé en tête en Centre-Val de Loire avec 30% des voix. Du coté des autres partis, pour l'instant, seuls François Bonneau le président PS sortant et l'écologiste Charles Fournier ont officialisé leurs candidatures. Guillaume Peltier le député LR de Sologne et Marc Fesneau le Ministre centriste pour la majorité présidentielle ne l'ont pas encore fait. 

Pour l'heure, Aleksandar Nikolic ne cible aucun de ses adversaires. "Notre but est évidemment de remporter la Région, nous ne sommes pas dans une guerre frontale envers les autres. On constate que _les autres s'entendent tous à peu près bien_. Nous on va essayer de proposer un vrai projet alternatif sur plein de choses pour moderniser la région et l'adapter au monde de demain".

Mots clés: