Replay du jeudi 22 octobre 2020

Alice Fallourd, responsable du contact tracing à la CPAM du Loiret

- Mis à jour le

Depuis mai dernier, les agents de la CPAM du Loiret ont déjà contacté plus de 18.000 personnes : des cas positifs au Covid 19 et leurs cas contacts. Ce travail de " tracing" monte en puissance aujourd'hui avec la progression de l'épidémie.

Alice Fallourd dans les locaux de France Bleu Orléans
Alice Fallourd dans les locaux de France Bleu Orléans © Radio France - Patricia Pourrez

Dans le Loiret, une centaine d'agents de la Caisse Primaire d'assurance maladie font actuellement du "contact tracing" et passent en moyenne 800 appels par jour. Leur rôle est de recenser les patients zéro et surtout d'appeler toutes les personnes qui ont été en contact avec eux pour préconiser un test et même un placement à l'isolement. " Globalement, on est plutôt bien reçu. Les personnes comprennent l'enjeu de cette opération de détection" explique Alice Fallourd, responsable du dispositif à la CPAM 45.

Plus de 18.000 personnes appelées dans le Loiret depuis mai 

Depuis la mise en place de " contact tracing", en mai dernier, la CPAM du Loiret a joint plus de 18.000 personnes : 4780 patients diagnostiqués positifs à la Covid et plus de 14 000 cas contacts qui ont été contactés par téléphone. La CPAM arrive à joindre plus de 95% des cas positifs. " Pour les autres, on envoie des SMS, on relance mais effectivement, il y a 5% des cas positifs qu'on arrive pas à joindre". 

Des contaminations dans le milieu familial 

Le travail de tracing de la CPAM confirme ce que répète les autorités sanitaires. Aujourd'hui, l'essentiel des contaminations se font dans le milieu familial et amical. " On a vu effectivement depuis l'été un petit relâchement sur les rassemblements familiaux et festifs avec parfois d'ailleurs des difficultés à remonter les chaines de contamination". En tous cas, avec l'augmentation des cas positifs dans le département, la CPAM va devoir elle aussi monter en puissance. " Si besoin, on mobilisera plus d'agents dans le Loiret et on a aussi un système régionalisé qui nous permet d'être épaulé par les confrères des autres départements moins touchés par l'épidémie". 

Mots clés: