Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Orléans

Du lundi au vendredi à 7h50

"Nous sommes vraiment ravis de participer à cette descente de Loire avec France Bleu Orléans" - Bruno Desmurs
"Nous sommes vraiment ravis de participer à cette descente de Loire avec France Bleu Orléans" - Bruno Desmurs © Radio France - François Guéroult

Bruno Desmurs, au cœur de la descente de Loire de France Bleu Orléans

Diffusion du mercredi 6 juin 2018 Durée : 7min

France Bleu Orléans entame aujourd'hui et jusqu'à samedi une descente de Loire, d'Orléans à Gien. Emissions à bord, rencontres, échanges avec en capitaine de navigation : Bruno Desmurs, secrétaire général de la fédération des associations des mariniers d'Orléans et du Val de Loire.

Invité ce matin de France Bleu Orléans, Bruno Desmurs a expliqué les coulisses et les enjeux de cette descente de Loire inédite. De mercredi à samedi, France Bleu Orléans naviguera en effet de Gien à Orléans, avec étapes à Sully-sur-Loire et à Jargeau. Avec au menu, des émissions délocalisées sur le bateau "La Recouvrance"  - le matin à l'arrêt, depuis les embarcadères, et l'après-midi en naviguant... 4 jours pour mettre la Loire à l'honneur, et vivre des moments de rencontres et de partage. "On a opté pour le fûtreau car il fallait un bateau ventru", explique Bruno Desmurs, qui sera en quelque sorte le capitaine de cette aventure. "Tout dépendra en fait de la hauteur d'eau, on peut passer très facilement, et arriver dans des temps records, comme on peut aussi galérer, on a ce qu'il faut à bord pour pousser, on a aussi des pieds et des jambes !"

Bruno Desmurs se dit en tout cas "ravi" de ce défi : "C'est vrai que ça faisait un peu de temps que je n'avais pas fait une descente de Loire. Et puis on a dans l'opération la Fédération des mariniers, tout le monde se fait un grand plaisir de partir, parce que pour certains, ce sera une découverte que de descendre la Loire sur 50 km." Bruno Desmurs, qui rappelle avoir mis son premier bateau sur la Loire en 1987, "à l'époque on nous traitait de doux cinglés, et puis on sait ce que c'est devenu."

Ressusciter Caravane de Loire

Pour autant, précise Bruno Desmurs, "Même si aujourd'hui les gens savent que la navigation sur la Loire existe, il y a encore plein de choses à faire : la réouverture du canal d'Orléans, et aussi remettre des événements de transhumance et non pas des événements statiques autour de la Loire - c'est pourquoi nous, les mariniers, souhaitons remettre en route Caravane de Loire (un événement culturel jadis porté par le Département du Loiret et arrêté en 2012 pour des raisons budgétaires), alors, à notre niveau, tout simplement, et cette descente avec France Bleu Orléans est déjà une petite amorce."