Replay du mardi 15 septembre 2020

Charles Fournier, candidat EELV aux régionales 2021 en Centre Val-de-Loire

- Mis à jour le

Le vice-président écologiste de la région Centre Val de Loire a été désigné chef de file par Europe Ecologie, avec Betsabée Haas, élue à Tours, pour mener le projet écologiste aux élections régionales de mars 2021. Le président socialiste sortant avait pourtant appelé au rassemblement à gauche.

Charles Fournier, conseiller régional
Charles Fournier, conseiller régional © Radio France - Frédéric Denis

Avant de répondre aux questions politiques de France Bleu Orléans, Charles Fournier, vice-président Europe Ecologie du conseil régional de Centre Val de Loire, en charge de la transition écologique, a d'abord réagi à l'important feu de forêt qui a touché sa Sologne natale, dans la nuit de lundi à mardi : "on se souvient l'an dernier des incendies importants dans la Brenne, ils sont en train de détruire oute la biodiversité dans notre région, il y a urgence à agir".

Charles Fournier revient ensuite sur sa désignation par Europe Ecologie, comme "chef de file" pour les régionales de mars 2021, le premier pas vers une candidature dès le premier tour. "Avec Betsaabée Haas, on a été désignés chefs de file et pas têtes de listes, par Europe Ecologie, et ça n'est pas par hasard. On n'insulte pas l'avenir, on se met simplement en situation de porter un projet à la hauteur de la situation que nous vivons, le dérèglement climatique, les crises économiques et sociales à venir. Rien n'empêche un rassemblement, mais il doit se faire sur un projet écologique et solidaire".

Le rapport de forces a changé, les enjeux devant nous sont importants, il faut un projet écologiste ambitieux

Les élections municipales, et la victoire de plusieurs maires écologistes dans les grandes villes, ont montré que les idées écologistes progressent, notamment dans les grandes villes. "Le rapport de forces a changé, les enjeux devant nous appellent aussi à des décisions fortes, et les écologistes les portent. Mais c'est une élection de liste, à la proportionnelle, c'est différent des autres élections, et c'est normal que les projets soient différents et qu'ils s'expriment"

Pourquoi ne pas se rassembler dès le premier tour ? _"L'important c'est de se dire que nous allons nous rassembler, au premier tour ou au deuxième, on verra_. Mais sera autour d'un projet écologiste très ambitieux, ça c'est non discutable, c'est ce qu'attendent nos concitoyens. Les élections régionales ont leur importance en soi, ça n'est pas une marche vers la présidentielle où la question du rassemblement est posée à gauche. Moi aussi j'appelle au rassemblement dès le premier tour, autour du projet que nous portons"