L'invité de France Bleu Orléans

Du lundi au vendredi à 7h47

Charles Fournier, conseiller régional
Charles Fournier, conseiller régional © Radio France - Frédéric Denis

Charles Fournier, vice-président de la Région Centre Val-de-Loire sur la COP Régionale

Diffusion du mardi 10 décembre 2019 Durée : 5min

La région Centre Val de Loire organise toute cette semaine sa première COP Régionale, une conférence sur le climat et la transition écologique, à l'instar de la COP 25 Mondiale, qui se déroule en ce moment à Madrid.

A quoi ça sert une COP régionale ?

"C'est une conférence des parties prenantes, l'occasion de mobiliser tous les acteurs d'un territoire, pour relever le défi du climat. On parle ici des citoyens, parce que l'engagement est individuel, mais aussi des chercheurs, des acteurs publics et économiques, car ce combat-là on le gagnera ensemble"

Sur quoi va déboucher cette COP régionale ?

"Sur un accord financier, d'abord, on va réunir de l'argent privé, ou public, pour soutenir des projets tournés vers la transition écologique. L'an prochain la région va par exemple flécher un million d'euros pour financer des projets prêts à se lancer. Mais il faut aussi le soutien des banques, par exemple pour financer l'isolation des bâtiments".

Tous les acteurs sont-ils présents ?

Les agriculteurs, les entreprises de la logistique, deux secteurs économiques très importants en région Centre Val de Loire, font-ils partie des acteurs associés à cette COP régionale, c'est la question. "Oui dit Charles Fournier, les chambres d'agriculture sont là par exemple. Et ceux qui n'y sont pas on ira les chercher, on a par exemple mandaté le WWF pour discuter avec les grandes entreprises et leur fixer des objectifs précis"

Les engagements pris à la fin de cette COP régionale seront-ils contraignants ?

"Une région ne peut pas poser des principes contraignants, elle n'en a pas le pouvoir. La contrainte, c'est celle des dégradations que l'on constate tous les jours, sur l'eau, la sécheresse..."