Replay du lundi 4 mars 2019

Corinne Leveleux Texeira, élue socialiste d'opposition à la mairie d'Orléans

- Mis à jour le

Après la nouvelle polémique autour de Soufiane Sankhon, l'adjoint aux sports d'Orléans qui a promis une subvention à l'USO Foot alors qu'elle n'était pas inscrite au budget, la socialiste et conseillère d'opposition réagit. Elle parle de faute et l'accuse "d'avoir usurpé" ses compétences.

Corinne Leveleux Texeira dans les locaux de France Bleu Orléans
Corinne Leveleux Texeira dans les locaux de France Bleu Orléans © Radio France - Stéphane Barbereau

La socialiste Corinne Leveleux Texeira ne mâche pas ses mots après la nouvelle polémique autour de Soufiane Sankhon, l'adjoint aux Sports à la Mairie d'Orléans. " Il a transmis un courrier d'engagement de la ville auprès de l'USO ( pour une subvention de 130.000 euros) alors qu'aucune décision n'avait été prise". Pour l'élue socialiste d'opposition, c'est une faute, " l'adjoint aux sports a usurpé ses compétences".  

" Ca pose un problème de crédibilité" 

Corinne Leveleux Texeira réclame elle aussi la démission de l'adjoint aux sports " Ce n'est pas seulement le cas de l'USO. On a vu aussi à la Métropole qu'il y a eu des promesses de faites vis à vis des clubs de hand de Fleury les Aubrais et de Saran. Et encore une fois, c'est Soufiane Sankhon qui est pointé". Pour elle, c'est un problème de " gouvernance et de crédibilité. _L'adjoint aux sports n'est pas recadré et il fonctionne tout seul dans son couloir".Et elle va même encore plus loin : " Il faut que le maire réagisse._ Le sport, c'est un tissu social important, ce sont des sommes d'argent importantes. C'est pas quelque chose qu'Olivier Carré peut négliger trop longtemps".

Carton rouge pour la gestion du Sport par la Métropole 

Le mois dernier déjà, les socialistes orléanais avaient adressé " un carton rouge" à la Métropole pour sa gestion du sport de haut niveau. " Il n'y a pas de vision globale sur le sujet. On a juste reconduit les subventions qui étaient auparavant accordées par les communes." Pour elle, ça ne veut pas dire qu'il faut " accorder plus de moyens" aux clubs professionnels. " Mais, on doit se poser des questions. Le Basket avec l'OLB est l'un des plus subventionnés. Est- ce qu'on continue sur cette hiérarchie ? Est ce qu'on redéploie les moyens différemment ? " Tout ça doit être mis sur la table de la Métropole et débattu insiste la socialiste. 

Mots clés: