Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Orléans

Du lundi au vendredi à 7h50

"La politique du gouvernement, c'est de la sécurité rentière, pas de la sécurité routière" - Franck Clouzet
"La politique du gouvernement, c'est de la sécurité rentière, pas de la sécurité routière" - Franck Clouzet © Radio France - François Guéroult

Franck Clouzet, motards en colère Loiret sur les 80 km/h : "Une grande manif en clin d'œil à mai 68"

Diffusion du mardi 6 mars 2018 Durée : 7min

2 mois après l'annonce des 80 km/h maximum sur les routes départementales, la mobilisation de la Fédération française des motards en colère ne faiblit pas: rassemblements chaque week-end, avant une grande manifestation à Paris le 5 mai. Franck Clouzet, (FFMC45) était l'invité de FB Orléans ce matin.

Depuis 2 mois, chaque week-end, c'est le même scénario : des rassemblements sont organisés ici où là en France par la Fédération française des motards en colère pour dénoncer l'abaissement à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée sur les routes départementales à compter du 1er juillet. "L'idée, c'est de maintenir la pression jusqu'à cette date-butoir, car nous ne considérons pas que les choses sont acquises", explique Franck Clouzet, le coordinateur de l'association dans le Loiret. Des rassemblements sont prévus le week-end prochain à Clermont-Ferrand, le 17 à Tours ; il y aura ensuite le 15 avril des rassemblements dans chaque département, avant une grande manifestation nationale le 5 mai à Paris, "pour fêter aussi le cinquantenaire de mai 68".

"Sécurité rentière, et non pas sécurité routière"

Sur le fond, la FFMC réaffirme que cette mesure des 80 km/h sera inefficace : "C'est sûr que si on met la vitesse à 0 km/h on aura zéro mort, on peut aller aussi à l'extrême, ironise Franck Clouzet. Sauf que dans les enquêtes d'accidentologie, la vitesse n'est qu'un facteur aggravant, ce n'est pas le facteur principal. Si on veut vraiment sauver des vies, il faut s'attaquer à l'alcool au volant, à la drogue au volant, aux moyens de distraction pendant la conduite : les téléphones portables, notamment...

Franck Clouzet ne croit pas, donc, aux prévisions du gouvernement qui espère sauver 350 à 400 vies grâce à cette mesure ; il assure aussi que ce mouvement de contestation dépasse de très loin les seuls motards, et qu'il prend de l'ampleur dans le milieu rural. Franck Clouzet récuse enfin toute récupération politique : "Ceux qui nous rejoignent ne sont pas macronistes, mais ça fait plus de 40 ans que notre fédération refuse toute accointance avec les politiques, quels qu'ils soient." Alors qu'une lettre ouverte des présidents de Département vient d'être adressée au Premier Ministre, pour qu'il renonce à cette mesure : lettre signée au départ par 28 présidents, on en est à 30 aujourd'hui, dont Marc Gaudet, le président du Département du Loiret, qui s'est toujours dit sceptique face aux 80 km/h.

L'interview de Franck Clouzet, ce matin, sur France Bleu Orléans