Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Orléans

Du lundi au vendredi à 7h50

Pour François Zaragoza, président du mouvement européen dans le Loiret, "il n'est pas trop tard pour un sursaut européen" face à la montée des nationalismes
Pour François Zaragoza, président du mouvement européen dans le Loiret, "il n'est pas trop tard pour un sursaut européen" face à la montée des nationalismes © Radio France - François Guéroult

François Zaragoza : "L'Europe n'a suffisamment pas écouté les citoyens"

Diffusion du mardi 9 octobre 2018 Durée : 6min

Le Mouvement européen organise actuellement des "consultations citoyennes" : des réunions publiques autour de la question "Quelle est votre Europe ?". Une initiative qui intervient en pleine montée des nationalismes, avec une construction européenne en panne.

"Quelle est votre europe ?" : c'est l'objet des consultations citoyennes organisées cet automne par le Mouvement européen, que préside François Zaragoza dans le Loiret. Lancées à l'origine par Emmanuel Macron en mai dernier, ces consultations sont coordonnées en France par le Mouvement européen, association créée il y a près de 70 ans et qui milite pour la construction européenne, en dehors des partis. Une restitution aura lieu en novembre devant le Conseil économique et social puis en décembre lors d'un Conseil européen.

Il est grand temps que l'Europe écoute les citoyens"

Ces consultations sont indispensables, estime François Zaragoza, il était l'invité de France Bleu Orléans ce matin : "L'Europe n'a pas suffisamment écouté les citoyens, et il est grand temps de le faire parce qu'il y a des gens qui travestissent la réalité en disant le plus grand mal de quelque chose qu'ils ne connaissent pas." Lors de ces réunions publiques, poursuit François Zaragoza, "j'ai été frappé par le fait que des interventions portaient sur le mode de décision : les citoyens se demandent pourquoi sur des sujets aussi importants que l'immigration et les réfugiés l'Europe ne décide rien. Ils découvrent alors qu'il y a la règle de l'unanimité, et que cette règle est nocive pour le bon fonctionnement de l'Union européenne."

Il y a une menace de dé-tricotage de l'Union européenne"

Cette démarche intervient dans un contexte difficile pour l'Europe, où la destruction européenne semble avoir davantage le vent en poupe que la  construction européenne. "Plutôt que destruction, je parlerais de dé-tricotage de l'Union européenne. On assiste à un retour des Etats, on est dans une période de frilosité mais qui n'est pas propre à l'Europe : les nationalismes surgissent partout sur la planète, que ce soit aux Etats-Unis avec Trump ou au Brésil, où l'extrême droite est en passe de gagner l'élection présidentielle. Face à cela, il faut précisément davantage écouter les citoyens et faire en sorte que ce sentiment de déficit démocratique vis-à-vis de l'Union européenne disparaisse."

Le calendrier des prochaines consultations citoyennes : ce soir à Ingré à 20h (salle Alfred Domagala), le 13 octobre à St Jean-de-la-Ruelle à 14h (médiathèque Anna-Marly), mardi 16 octobre à Fleury-les-Aubrais à 18h30 (salle des Bicharderies), mardi 30 octobre à Neuville-aux-Bois à 20h (salle des fêtes).