Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Orléans

Du lundi au vendredi à 7h50

Jean-Noël Rieffel, le délégué en région Centre-Val de Loire de l'ONCFS
Jean-Noël Rieffel, le délégué en région Centre-Val de Loire de l'ONCFS © Radio France - Eric Normand

Jean-Noël Rieffel, Délégué interrégional à l'Office National de la chasse et de la faune sauvage

Diffusion du lundi 27 août 2018 Durée : 5min

Le loup est-il revenu en forêt d'Orléans ? "Non" pour le moment. Mais cet été, l'animal s'est encore rapproché du Loiret. Il est présent officiellement dans l'Aube et dans l'Yonne. Jean-Noël Rieffel, Délégué interrégional à l'Office National de la chasse et de la faune sauvage est l'invité de FBO.

"C'est comme ci, le Loiret était cerné," explique Jean-Noël  Rieffel, le délégué en région Centre-Val de Loire de l'Office National  de la Chasse et de la faune sauvage. Le loup est présent dans l'Aube et dans l'Yonne, les préfectures ont confirmé cet été à la mi-août que le prédateur était bien à l'origine d'attaques de moutons. Le loup a également été identifié dans la Nièvre et dans la Marne.  

L'animal aperçu à Lorris, il y a 1 an, n'était pas un loup

Son retour en forêt d'Orléans, beaucoup de scientifiques pensent que  c'est pour bientôt. Il y a 1 an, François Baillon, un photographe  animalier avait affirmé à France Bleu Orléans l'avoir vu dans le massif de Lorris - "une observation certes fugace"  - mais le zoologiste semblait assez sûr de son coup ! L'ONC a donc  recueilli son témoignage, un agent s'est rendu sur les lieux de  l'observation : pas d'excréments, pas de poil, ni même d'empreintes ... "Le sol était très sec à l'époque," rappelle Jean-Noël Rieffel, le délégué en région Centre-Val de Loire de l'ONCFS. "Sans doute était-ce un chien," ajoute-t-il.  

Les signalements sont de plus en plus nombreux

Deux races de chiens ont la même allure : le chien-loup tchèque et le chien de Saarloos. "D'où la confusion," explique-t-il, "il est vrai qu'ils se ressemblent beaucoup." D'ailleurs, "les signalements sont de plus en plus nombreux." Des chasseurs, des promeneurs ou encore des naturalistes croient apercevoir le loup. "Ce n'est donc pas encore le cas dans le Loiret, mais il faut continuer à nous prévenir," explique l'ONC, "on  ne sait jamais, mieux vaut nous téléphoner quand il y a un doute et  après c'est notre travail que d'enquêter. Il y a un protocole très  précis." 

Le loup est bien aux portes du Loiret

Le loup est "en expansion rapide" en France, selon l'Office National de la chasse et de la faune sauvage. Les estimations avancent que 430 individus sont présents sur le territoire. La présence du loup en forêt d'Orléans est donc possible : "biologiquement,  on sait que le loup est en train de recoloniser peu à  peu toute la  France ; jusqu'ici, la présence du loup a été officiellement confirmée  cet été dans l'Yonne, l'Aube et dans la Nièvre et la Marne, il y a un  peu plus longtemps, mais jamais en région Centre-Val de Loire," rappelle Jean-Noël Rieffel, le délégué en région Centre-Val de Loire de l'Office National de la Chasse et de la faune sauvage. 

Un animal protégé 

Dans la région Centre-Val de Loire, l'ONCFS rappellent que "même si le loup n'a jamais officiellement été certifié, c'est une espèce protégée et n'est pas une menace pour l'homme." Cet animal est extrêmement méfiant et "il évite le plus possible l'homme grâce à son ouïe très fine et à son odorat développé," explique Jean-Noël Rieffel. La préfecture souligne qu'il est interdit de tenter de capturer ou de tuer un loup.