Replay du mercredi 23 septembre 2020

Jean-Pierre Gabelle, adjoint au maire d'Orléans, sur les fêtes de Jeanne d'Arc 2020

- Mis à jour le

Les Fêtes Jeanne d'Arc débutent ce mercredi 23 septembre, à Orléans. Mais la plupart des événements ont été annulés, sur décision du maire d'Orléans Serge Grouard, face à la situation sanitaire. Alors qu'on devait commémorer en 2020 le centenaire de la canonisation de Jeanne d'Arc.

Jean-Pierre Gabelle, conseiller délégué auprès du maire d'Orléans, en charge des Fêtes Jeanne d'Arc
Jean-Pierre Gabelle, conseiller délégué auprès du maire d'Orléans, en charge des Fêtes Jeanne d'Arc © Radio France - Anne Oger

Pour l'édition 2020 des Fêtes Jeanne d'Arc, la mairie d'Orléans et les organisateurs de ces commémorations centenaires de la libération d'Orléans par la pucelle, en 1429 avaient vu les choses en grand. Car on devait commémorer en 2020 le centenaire de la canonisation de Jeanne d'Arc, mais aussi celui de la loi de juillet 1920, instaurant une fête nationale républicaine en honneur à Jeanne d'Arc. 

Annulées en mai dernier en plein confinement, les Fêtes Jeanne d'Arc 2020 avaient été reportées à septembre par l'ancien maire d'Orléans, Olivier Carré. Avant d'être en très grande partie annulées par la nouvelle municipalité, au mois de juillet, en raison de la situation sanitaire

Maintenir par exemple une cérémonie de l'épée sans rien derrière, ça n'avait aucun sens

"On a beaucoup réfléchi mais on ne voulait pas qu'un cluster vienne ternir les fêtes" explique Jean-Pierre Gabelle, conseiller municipal délégué auprès du maire d'Orléans, en charge notamment des Fêtes Jeanne d'Arc. "Le défilé traditionnel, le set électro, la remise de l'étendard qui attire 20 000 spectateurs, ça n'était vraiment pas possible de les maintenir. Et maintenir la cérémonie de la remise de l'épée, sans rien derrière, ça n'avais pas de sens"

Jean-Pierre Gabelle assure que malgré tout, une majorité de manifestations retenues pour les Fêtes de 2020 seront reportées en 2021. Et quelques événements sont maintenus : la reconstitution d'un campement médiéval dans le quartier de la Source ce mercredi 23 septembre, le marché médiéval au Campo Santo du 24 au 27 septembre, "et pour marquer quand même le centenaire de la canonisation de Jeanne d'Arc, il y aura une messe dimanche matin" explique Jean-Pierre Gabelle. 

Mots clés: