Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Orléans

Du lundi au vendredi à 7h50

Karine Gloanec Maurin
Karine Gloanec Maurin © Maxppp - Vincent Isore

Karine Gloanec-Maurin, nouvelle députée européenne pour la circonscription Massif Central/ Centre

Diffusion du mardi 12 juin 2018 Durée : 7min

Elle fait désormais partie des 5 députés européens pour la grande région Massif Central/ Centre. La socialiste, Karine Gloanec Maurin, a fait son entrée hier au Parlement de Strasbourg. Elle succède à Jean Paul Denanot qui avait démissionné en mars dernier. Elle était ce matin notre invitée.

C'était une démission programmée. En 2014, Jean Paul Denanot, tête de liste aux Européennes, avait convenu avec ses amis socialistes qu'il ne ferait pas un mandat complet à Strasbourg. En mars dernier, il a donc choisi de se retirer. " Après 41 ans de vie politique, il est temps pour moi de passer la main" avait -il expliqué à nos confrères de France Bleu Limousin. Mais derrière ce passage de relais, il y avait aussi l'idée de laisser la place à quelqu'un de plus jeune pour préparer les prochaines élections européennes de juin 2019. 

Du Loir et Cher à l'Europe ..

Agée de 60 ans, Karine Gloanec Maurin n'est pas novice en politique. Depuis 23 ans, elle est élue dans la petite commune de Saint Agil, dans le Loir et Cher. En 2004, Michel Sapin en avait fait sa conseillère culture au Conseil Régional. Elle même a été pendant 5 ans vice présidente de la Région Centre en charge des relations internationales et de l'Europe. Aujourd'hui, elle l'avoue "l'année de mandat qui me reste sera consacrée à préparer le mandat prochain et à renforcer la présence européenne sur le territoire". 

" On est à un moment de transition sur la politique migratoire de l'Europe

Karine Gloanec Maurin arrive à Strasbourg alors qu'une nouvelle crise migratoire secoue l'Europe. Lundi, Malte et l'Italie ont refusé d'accueillir un bateau de migrants secourus au large de la Lybie. C'est finalement l'Espagne qui s'est proposée même si pour l'instant le bateau n'a toujours pas accosté. " La position de Malte et de l'Italie vient bousculer les accords de Dublin. C'est intéréssant d'ouvrir un débat sur le sujet." estime Karine Gloanec Maurin. Et justement, un débat devrait avoir lieu mercredi au Parlement Européen.

En cette période trouble pour l'Europe, avec une montée des populismes dans plusieurs pays, la nouvelle députée défend elle une vision protectionniste. " On peut être critique avec l'Europe mais il faut aussi expliquer à nos concitoyens comment l'Europe les protège. C'est un discours qu'il faut rendre plus audible". 

Le parti socialiste et les prochaines Européennes ??

A un an des prochaines élections européennes, Karine Gloanec Maurin est plutôt confiante sur l'avenir du Parti Socialiste. " Il est en pleine renaissance. Il doit encore regagner la confiance des électeurs qui sont partis vers la République en Marche ou les extrêmes". Mais alors, comment se distinguer d'un Emmanuel Macron très pro-européen ? " Nous on a une histoire européenne, on a construit une famille politique".