Replay du vendredi 5 avril 2019

La députée LREM Stéphanie Rist, rapporteure du projet de loi Santé 2022

- Mis à jour le

La députée LREM du Loiret Stéphanie Rist répond aux questions de France Bleu Orléans et de ses auditeurs, sur la santé. Désertification médicale, réforme de la formation des médecins, elle évoque les grandes lignes de la loi Santé adoptée le 26 mars dernier à l'Assemblée Nationale

Stéphanie Rist entourée des auditeurs de France Bleu Orléans
Stéphanie Rist entourée des auditeurs de France Bleu Orléans © Radio France - Antoine Denéchère

France Bleu Orléans consacre une matinale spéciale aux grandes questions liées à la santé dans le Loiret. Comment la loi Santé 2022 va-t-elle répondre à une problématique majeure dans le département : la désertification médicale. Il y a aujourd'hui 1 médecin pour 1500 habitants dans le Loiret, c'est l'un des départements les plus concernés par ce problème en région Centre Val de Loire. "On reste très humble face à ce problème immense, mais on a essayé de répondre précisément aux enjeux" explique Stéphanie Rist. 

Obliger les jeunes médecins à s'installer ça ne marche pas

Pas question en revanche d'obliger les jeunes médecins à s'installer dans le Loiret : "la coercition ça ne marche pas, parce qu'on n'a pas suffisamment de médecins sur le territoire. Si on les oblige, ils vont se tourner vers les hôpitaux, pas vers les cabinets libéraux" assure la députée LREM du Loiret. "La philosophie de la loi c'est de créer des liens, des solidarités, entre les professionnels de santé. _Les jeunes médecins ne veulent plus être isolés, c'est dans ce sens que l'on travaille_".

Stéphanie Rist
Stéphanie Rist © Radio France - Antoine Denéchère