Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Orléans

Du lundi au vendredi à 7h50

Marine Tertrais dans les studios de France Bleu Orléans
Marine Tertrais dans les studios de France Bleu Orléans © Radio France - Patricia Pourrez

La journaliste Marine Tertrais pour " Etre Jeanne d'Arc".

Diffusion du mardi 7 mai 2019 Durée : 6min

Journaliste indépendante, Marine Tertrais publie " Etre Jeanne d'Arc", un livre sur la pucelle à travers l'histoire des Fêtes Johanniques d'Orléans. Elle a rencontré plusieurs jeunes filles qui ont figuré Jeanne à Orléans. Une plongée dans l'histoire avec une portée aussi très religieuse.

En 2018, les Fêtes Johanniques d'Orléans ont fait malgré elles la une de l'actualité. Le choix d'une jeune métisse, Mathilde Edey Gamassou, pour figurer Jeanne cette année là a suscité une vague d'insultes et d'injures sur les réseaux sociaux. " C'est un fait divers ignoble mais qui a permis à toute la France de découvrir l'existence de ces Fêtes Johanniques uniques au monde, qui existent depuis plus de 500 ans." Marine Tertrais cherche alors à rencontrer Mathilde : " Mais très vite, elle s'est effacée derrière Jeanne et j'ai compris qu'il y avait un lien entre elles toutes. Et c'est comme ça que j'ai eu l'idée de construire mon livre."

Dans son livre, Marine Tertrais rappelle qu'il n'y a pas toujours eu une jeune fille à Orléans pour figurer Jeanne. " C'est assez récent, ça date de 1945 seulement. Cette année là, le comité avait choisi une jeune fille et comme c'était aussi la liesse en ville pour fêter l'armistice, tout s'est confondu." 

" Jeanne est un symbole universel mais elle est d'abord catholique"

Tout au long de son ouvrage, Marine Tertrais explique que Jeanne d'Arc est devenue au fil du temps un " symbole fort d'unité et de patriotisme, qui porte beaucoup de valeurs pour la jeunesse d'aujourd'hui." Mais, elle ajoute : "On ne peut pas effacer l'aspect religieux : Jeanne n'aurait jamais pris les armes si le Bon Dieu ne lui avait pas demandé !!". Pour la journaliste, il est donc tout à faite logique que ce soit " une jeune fille catholique" qui figure Jeanne à Orléans, "ça ne peut être autrement". Marine Tertrais qui ne cache pas non plus sa pratique religieuse appelle d'ailleurs tous les chrétiens à redécouvrir Jeanne, "un symbole de l'espérance aussi pour l'Eglise". 

" Etre Jeanne d'Arc", des valeurs pour la jeunesse de notre temps. C'est un livre aux Editions Artège.4