Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Orléans

Du lundi au vendredi à 7h50

"C'est très enthousiasmant d'arriver en plein projet de rénovation d'un Muséum" - Laure Danilo
"C'est très enthousiasmant d'arriver en plein projet de rénovation d'un Muséum" - Laure Danilo © Radio France - François Guéroult

Laure Danilo, conservatrice du MOBE, le Muséum d'Orléans pour la Biodiversité et l'Environnement

Diffusion du vendredi 27 octobre 2017 Durée : 6min

Fermé en août 2015, le Muséum d'Orléans doit rouvrir fin 2019 : on est à mi-parcours de la rénovation de ce qui deviendra le Mobe, Muséum d'Orléans pour la biodiversité et l'environnement. Laure Danilo, la nouvelle conservatrice du musée, était l'invité de FB Orléans ce matin.

Cela fait déjà plus de 2 ans que le Muséum a fermé à Orléans pour être rénové (31 août 2015). Et il va encore falloir attendre un peu plus de 2 ans pour la réouverture, désormais annoncée pour fin 2019 (et non plus 2018 comme initialement prévu) ! On est donc à mi-parcours dans ce projet très ambitieux : plus que d'une rénovation, il s'agit d'une transformation complète du musée installé depuis 1966 rue Marcel Proust. Avec un nouveau nom : le Mobe, le muséum d'Orléans pour la biodiversité et l'environnement.

Les travaux à proprement parler ne débuteront que l'été prochain : "La phase d'études n'est pas terminée, précise Laure Danilo, la conservatrice du Muséum, recrutée cet été. Nous sommes en train de préciser le projet architectural ; en parallèle, on précise aussi le projet scénographique et muséographique : qu'est-ce qu'on va raconter et comment on va le raconter. Un muséum d'histoire naturelle, c'est un volet scientifique mais aussi un volet tourné vers le public, avec des rencontres, des conférences, tout l'enjeu est d'articuler ces deux volets pour avoir un muséum qui sait répondre aux évolutions sociétales d'aujourd'hui." L'idée notamment est d'attirer davantage le public adulte et de décloisonner les collections (botanique, mycologique, paléontologie...)

En attendant, dans les prochains jours, c'est une étape très importante qui commence : la restauration des collections d'animaux naturalisés, "une équipe de 13 spécialistes va intervenir". Une étape qu'on pourra suivre sur la page Facebook que le Muséum vient d'ouvrir. Le budget global de la transformation du musée est évalué à 9,6 millions d'euros.