Replay du mardi 29 décembre 2020

Laurent Benaioun, directeur de l'Ehpad La Chanterelle à Coullons

- Mis à jour le

La vaccination contre le Covid 19 démarrera dans le Loiret début janvier. Et elle commencera à l'Ehpad La Chanterelle à Coullons, il est site pilote pour le département dans le cadre de cette campagne.

L'Ehpad La Chanterelle à Coullons dans le giennois
L'Ehpad La Chanterelle à Coullons dans le giennois - (photo ehpad)

La campagne de vaccination contre le coronavirus débutera la semaine prochaine dans le Loiret. Elle ne concerne dans un premier temps que les résidents et le personnel des Ehpad. L'Ehpad La Chanterelle situé à Coullons, près de Gien est l'un des premiers établissements retenus.

Une commission médicale mise en place

"Nous attendons le feu vert de l'Agence régionale de santé" pour commencer à vacciner explique le directeur Laurent Benaioun. 

"Les vaccins seront dans un premier temps stockés à la pharmacie de Coullons avant de nous être livrés" explique-t-il. Ils doivent être conservés à une certaine température et "une fois réceptionnés, nous avons 5 jours pour les administrer" dit-il, "à partir de ce moment-là cela devient une course contre la montre".

Le vaccin sera administré par une équipe de trois médecins traitants, une infirmière et une aide-soignante. La vaccination aura lieu dans une pièce spécifique de l'établissement car il faut ensuite observer une surveillance de quelques minutes.

L'information aux résidents a commencé

La vaccination n'étant pas obligatoire, il faut recueillir le consentement éclairé des personnes. C'est pourquoi l'information aux résidents et leurs familles a débuté. "Parmi les retours que nous avons, il y a 4 refus, 19 pensionnaires ont déjà donné leur accord et 11 sont dans la réflexion" explique Laurent Benaioun sur FRANCE BLEU ORLEANS.

Mots clés: