Replay du jeudi 24 décembre 2020

Pour le directeur de la Scène nationale d'Orléans : "le Premier ministre n'est pas toujours très crédible"

- Mis à jour le

Les salles de spectacle, théâtres, cinémas restent fermés : le conseil d'Etat valide la décision du gouvernement de laisser ces lieux fermés pour cause d'épidémie de coronavirus. Mais le directeur de la Scène nationale d'Orléans voit quand même quelques motifs d'espoirs dans cette décision.

Le directeur de la Scène nationale d'Orléans, François-Xavier Hauville
Le directeur de la Scène nationale d'Orléans, François-Xavier Hauville - Émeline Guémené (Scène nationale d'Orléans)

François-Xavier Hauville, directeur de la Scène nationale d'Orléans, fermée depuis début novembre comme tous les lieux de culture, veut rester optimiste malgré la décision rendue mercredi par le Conseil d'Etat. 

La plus haute juridiction française, qui avait été saisie par des organisations professionnelles de la culture, valide la fermeture des théâtres, cinémas, salles de spectacles, au moins jusqu'au 7 janvier, en raison de la crise sanitaire.

Jean Castex n'est pas toujours très crédible"

Mais François-Xavier Hauville y voit aussi des motifs d’espoir, puisque le conseil d'Etat valide certains arguments des patrons de lieux de culture. Il rappelle que la juridiction juge aussi que si la situation sanitaire s’améliore, le maintien de la fermeture générale des cinémas et autres lieux de spectacles, "attentatoire aux libertés", ne pourra pas être « justifiée par la seule persistance d’un risque de contamination de spectateurs par le virus SARS-CoV-2 »

Au sujet du Premier ministre qui a adressé un courrier mercredi soir aux représentants du cinéma et du spectacle vivant, expliquant qu'il lui sera difficile de donner de la visibilité "dans les prochaines semaines" quant à une date ferme de réouverture, François-Xavier Hauville estime que Jean Castex "a un peu de mal" à  justifier sa décision : "ce n'est pas toujours très crédible".

Le premier ministre écrit que les études scientifiques montrent que "plus vous restez dans un lieu clos, même avec un masque, plus le risque de contamination existe". Mais le directeur de la Scène nationale d'Orléans, lui, donne comme exemple "les métros parfois bondés à Paris", en comparaison à la fermeture des théâtres où tous les gestes barrières et règles sanitaires sont pourtant respectés. 

François-Xavier Hauville rappelle que, même si le théâtre d'Orléans n'accueille plus de public depuis plusieurs semaines, il continue à travailler malgré tout, mais "sous des formes différentes" : un spectacle de type cabaret est par exemple proposé ce jeudi 24 décembre de 15h à 17h, depuis le bar "Dix Fûts", rue de Bourgogne à Orléans, intitulé "Lèche-Vitrines".

Mots clés: