Replay du jeudi 19 novembre 2020

Loïc Abrial, le procureur de la République de Montargis

- Mis à jour le

Dans quelques mois, des audiences du juge des enfants, du juge aux affaires familiales, ou bien encore des audiences correctionnelles, seront organisées à Gien, 10 ans après la fermeture du tribunal d'instance de la ville. Une volonté des magistrats de Montargis, validée par la Chancellerie.

Loic Abrial, le procureur de la République de Montargis
Loic Abrial, le procureur de la République de Montargis © Radio France - Antoine Denéchère

10 ans après la fermeture du tribunal d'instance de Gien, décidé dans le cadre du redécoupage de la carte judiciaire, en 2010, le procureur de la République de Montargis, Loïc Abrial, annonce le retour d'audiences judiciaires à partir du mois de mars, dans la ville des bords de Loire. 

Un dossier préparé par les magistrats de Montargis, qui gèrent depuis 10 ans toutes les affaires du giennois, et qui ont proposé au ministère de la Justice la relocalisation de certaines audiences, notamment celles du juge des enfants, du juge aux affaires familiales, ou encore certaines audiences correctionnelles. 

Pour Loïc Abrial, le procureur de la République de Montargis, une justice rendue au plus près des justiciables, est souvent "mieux comprise et plus efficace"

Mots clés: