Replay du jeudi 22 avril 2021

Dans le Loiret, le secteur du tourisme "croise les doigts" pour pouvoir ouvrir pour le weekend de l'Ascension

- Mis à jour le

"On croise les doigts, on espère" que le secteur du tourisme pourra reprendre du service d'ici le weekend de l'Ascension, plaide ce jeudi matin le directeur général du Centre régional du tourisme en Centre-Val de Loire. Marc Richet était l'invité de France Bleu Orléans.

Le weekend de l'Ascension, "un rendez-vous extrêmement important" pour le secteur du tourisme, selon Marc Richet, du Centre régional du tourisme en Centre-Val de Loire.
Le weekend de l'Ascension, "un rendez-vous extrêmement important" pour le secteur du tourisme, selon Marc Richet, du Centre régional du tourisme en Centre-Val de Loire. © Maxppp - Jean-Marc Quinet/BELPRESS/MAXPPP

Le secteur du tourisme se réveille ce jeudi matin avec un peu d'espoir : le gouvernement a précisé son calendrier de déconfinement progressif : fin des 10 kilomètres le 3 mai, puis, une réouverture de certaines terrasses et des lieux de cultures à partir de la mi-mai. "On sent bien que les habitants de notre territoire ont envie de découvrir, de redécouvrir leur région, leur département qui est le plus proche de chez eux", se réjouit Marc Richet, le directeur général du Centre régional du tourisme en Centre-Val de Loire, invité de France Bleu Orléans. 

Pour Marc Richet, la levée des restrictions de déplacement à 10 km doit déja permettre de redonner un peu de couleurs aux professionnels du secteur. "Alors évidemment, par définition, ce sont des touristes de proximité, des habitants de la région. On l'a vu l'an dernier, quand on a eu à peu près les mêmes circonstances, ils se sont rués sur l'offre touristique de proximité. Ils ont redécouvert leur terroir, leur territoire. Et effectivement, les professionnels fondent déjà pas mal d'espoirs sur cette première ouverture."

"Les entités qui vont tirer le meilleur bénéfice sont celles qui pourront accueillir du public sans trop de contraintes sanitaires. C'est pour cela d'ailleurs que nous avons beaucoup mis l'accent sur tout ce qui touche les parcs et les jardins, qui sont une des forces de notre territoire et aussi de tout ce qui peut être en rapport avec l'itinérance, le vélo, la randonnée, etc.", poursuit le directeur général du Centre régional du tourisme. 

Le gouvernement prévoit ensuite une réouverture de certaines terrasses, mais également des lieux culturels, comme les musées et les cinémas à partir de la mi-mai, autour donc du weekend de l'Ascension. Une date primordiale pour le tourisme. "C'est traditionnellement une des plus grosses périodes touristiques de l'avant-saison et même de la saison toute entière avec les professionnels de France se rejoindront tous pour espérer ouvrir avant, en tout cas pour le weekend de l'Ascension et pas après le weekend de l'Ascension, parce que là ce serait encore un manque à gagner supplémentaire. On croise les doigts, on espère. En tout cas, c'est un rendez-vous extrêmement important. J'ajouterai que c'est qui est l'essentiel, c'est d'avoir des dates fixes, de les connaître de manière très précise pour que l'ensemble des professionnels, des sites, des structures, tout le monde puisse s'organiser parce qu'il y a aussi beaucoup de choses à préparer. Et puis, il faut parfois reconstituer des équipes qui ont été mises à mal aussi pendant tout le mois dernier", conclut Marc Richet.