Replay du mardi 4 juin 2019

Muriel Sauvegrain : "Olivier Carré et Serge Grouard vont privilégier Orléans plutôt que les petites querelles"

- Mis à jour le

Muriel Sauvegrain, 1ère adjointe LR à Orléans, se dit "confiante dans la capacité d'Olivier Carré et de Serge Grouard d'être au service des Orléanais plutôt que dans les petites querelles" pour les prochaines municipales. Elle évoque aussi la nécessaire "reconstruction" du parti LR nationalement.

"L'objectif, c'est que le refroidissement des relations entre Olivier Carré et Serge Grouard ne soit plus là" - Muriel Sauvegrain
"L'objectif, c'est que le refroidissement des relations entre Olivier Carré et Serge Grouard ne soit plus là" - Muriel Sauvegrain © Radio France - François Guéroult

Invitée de France Bleu Orléans ce matin, Muriel Sauvegrain, première adjointe LR au maire d'Orléans, a affiché son optimisme. A la fois sur la capacité de la droite à se reconstruire au niveau national et sur la capacité de l'équipe municipale à Orléans à s'éviter une crise ouverte.

Il y a un espace pour la droite entre RN et LREM"

Muriel Sauvegrain a ainsi d'abord salué la décision de Laurent Wauquiez de démissionner de la présidence du parti Les Républicains après le revers subi par la liste Bellamy aux élections européennes (8,5% des voix) : "Je crois qu'il a bien fait de démissionner, car son maintien aurait conduit à l'effondrement total du parti. C'est tout à son honneur." Car le risque pour les LR de disparaître existe, souligne Muriel Sauvegrain : "Bien sûr qu'il y a un risque, puisque aujourd'hui le parti n'a plus de visibilité, les électeurs sont incapables de dire quelles sont les idées des LR en matière économique ou de développement durable.

Pour autant, l'élue orléanaise se dit persuadée qu'un espace suffisant existe pour la droite entre le RN et la REM : "Il y a de la place pour la droite et le centre, à nous de la prendre, en reconstruisant sur la base d'une ligne claire, c'est surtout une question de projet plus de que de leader, en repartant des territoires parce que le constat est simple : nous n'avons pas assez écouté les Français collectivement."

Refroidissement Serge Grouard / Olivier Carré ? Je suis confiante pour que ça s'arrête"

Cette situation aura-t-elle des conséquences pour les prochaines élections municipales, alors qu'Olivier Carré, le maire d'Orléans, a quitté le parti LR et s'est affiché auprès de la République en Marche lors de la campagne pour les européennes ? "Vous savez, répond Muriel Sauvegrain, depuis une dizaine d'années, il y a eu beaucoup de chocs politiques au niveau national et cela n'a pas empêché l'équipe municipale de continuer à vivre. Nous avons la particularité depuis 2001 d'être une équipe municipale très large et qui rassemble."

Mais dans ce conteste, comment perçoit-elle le refroidissement des relations entre Olivier Carré et Serge Grouard, l'ancien maire d'Orléans dont Muriel Sauvegrain a été la directrice de campagne à plusieurs reprises ? "L'objectif, c'est que le refroidissement ne soit plus là ! On avance tous ensemble depuis 2001, et il n'y a quand même pas de raisons pour que ça change, à partir du moment où tout le monde se reconnaît dans un programme. Je suis confiante dans la capacité d'Olivier Carré et de Serge Grouard à vouloir faire progresser Orléans, à être au service des Orléanais plutôt que dans les petites querelles."

Mots clés: